Explication loi pinel : jusqu’à 63 000€ de réduction d’impôts

Beaucoup d’épargnants décident d’investir dans la pierre pour pouvoir sécuriser leur placement tout en profitant de défiscalisation. La loi Pinel fait partie des nombreux dispositifs mis en place dans l’État pour soutenir l’investissement locatif tout en proposant en contrepartie des avantages fiscaux aux investisseurs.

La loi Pinel : comment bénéficier du rabais fiscal

Investir dans un logement neuf en loi Pinel offre la possibilité de déduire de ses impôts un pourcentage de la valeur du bien. Ce pourcentage est différent selon la durée d’engagement de mise en location du bien. Voici les règles établies :

  • Vous déduisez 12% du montant investi si vous louez le bien pendant 6 ans.
  • Vous déduisez 18% de la valeur du bien pour une mise en location pendant 9 ans.
  • Vous retranchez 21% du montant pour une durée de location de 12 ans.

Ce dispositif concerne des logements situés dans des zones spécifiques. En 2018, le zonage a été recentré sur les zones A, A Bis et B1. Cette mesure permet de relancer la construction de logements neufs en France, pour répondre à la demande locative très importante dans certaines zones. Pour profiter de la réduction fiscale, il faut impérativement respecter la mise en location pendant 6 ans. Vous devrez ainsi attendre au moins 6 ans pour récupérer ou revendre le bien. La loi Pinel est prolongée jusqu’en 2021.

Simulation loi Pinel

Avant d’investir en loi Pinel, il est important d’effectuer un calcul de rentabilité. Pour cela, vous aurez d’abord besoin de déterminer le rabais fiscal que l’opération engendrera, puis d’estimer vos recettes locatives. Pour vous faire une idée du loyer que vous pourrez appliquer, vous devrez vous référer aux plafonds maximums imposés par zone mais aussi vous intéresser aux prix du marché dans le secteur où se situe votre bien. Effectuez une simulation de crédit immobilier pour connaître le taux d’intérêt que vous paierez chaque mois et le montant de l’assurance. Pour connaître la rentabilité de votre futur investissement, vous devez donc déduire toutes vos charges du montant des loyers + abattement fiscal.

Pour un investissement de 150 000€, vous pourrez profiter en louant votre bien sur 6 ou 9 ans de 3000€ de réduction fiscale par an. Vous payez moins de 3000€ d’impôts par an ? Dans ce cas, autant le louer sur 12 ans : l’avantage fiscal est de 2625€ par an. Attention par contre, si votre montant d’impôts est inférieur à la déduction fiscale, la différence sera perdue : il n’y a pas de report possible, contrairement à la loi Censi-Bouvard.

Mes autres articles :